Les Chapelles de Marzan

Notre Dame à Miquel

La chapelle de Miquel fut d'abord dédiée à saint Pierre, puis à saint Armel, et devint un lieu de pèlerinage important au XVIIIè siècle où "le jour de la feste, le 16 d'aoust, y avait amas de congrégation de peuple" dit un aveu de 1778. On pense que cette chapelle appartenait aux seigneurs de Quistillic. 

Elle se trouvait admirablement placée pour accueillir les nombreux fidèles qui s’y rendaient pour entendre la messe, le dimanche matin.

 

Vers 1850, le recteur, la trouvant insuffisante entreprit de la remplacer par une plus grande. Toute subvention lui fut refusée mais le conseil municipal l’autorisa à faire les réparations tant intérieures qu’extérieures qui s’imposaient. Il n’en fallut pas davantage pour qu’il démolisse la vieille chapelle et commence la nouvelle construction, en 1853. La dame Ida Dubois, épouse du sieur Charles Hardy, propriétaire du terrain, s’estima lésée et porta plainte auprès du préfet. Son grand’ père avait bien donné la permission d’officier dans l’ancienne chapelle mais la nouvelle débordait sur son terrain et avait entrainé l’abattage d’un sapin remarquable et de plusieurs châtaigniers.

Elle demandait donc l’autorisation d’assigner la commune devant le tribunal de Vannes. Le maire fit valoir que la reconstruction de la chapelle n’était guère à charge ni de la commune ni de la fabrique. Néanmoins le préfet l’invita à la demande de la dame Dubois.

 

Finalement le différent se solda, en 1854 par un accord. La commune reconnaissait que l’on s’était permis d’accroître les proportions de l’ancienne chapelle de Miquel et de construire les nouveaux murs sur un terrain appartenant à madame Hardy, née Dubois. En retour, elle abandonnait toute prétention à la propriété de la chapelle, renonçait à toute indemnité pour le préjudice subi et consentait à faire cession à la commune du terrain qui entourait la chapelle.

Le nom de Miquel semblerait indiquer un patronage de saint Michel dont il n’est jamais question. La chapelle de style gothique possède une jolie porte d'entrée et un clocheton.

Chapelle et croix de Miquel

Procession avec la statue de

Saint Cornély, 

protecteur des bêtes à cornes

 Dimanche

1er septembre 2019

Pardon de Saint Miquel

à 

10 h 30

Messe inter paroissiale

à la chapelle

suivie d'une fête profane 

avec repas 

midi et soir,

et kermesse.

 

Saint-Symphorien de Kertouard

Bannière de Marzan

Cette chapelle communale, route de Noyal-Muzillac, près du Pigeon Vert, est dédié à Saint-Symphorien. Cet édifice dépendait probablement d'un château qui appartenait aux seigneurs de Lourmois (Nivillac)

"Dans cette chapelle construite au XVIIIè siècle, on peut admirer une poutre de gloire, des statues polychromes."

1er Dimanche

d'octobre

 

à 10 h 30

Messe inter paroissiale

à l'église paroissiale

du bourg

St Vincent-Ferrier de Trémer

Au bout d'un chemin, au hameau de Trémer, se trouve une toute petite chapelle édifiée au XVIIe et dédiée à saint Vincent Ferrier et saint Marc.

A l'intérieur, un retable et ses statues, en bois polychromé, datant du XVIIe, occupent tout le choeur avec un Christ en croix en son centre. Saint Marc sur la droite et saint Julien sur la gauche reposent sur des consoles figurées par des angelots. Sur les côtés, Notre Dame de Trémer ainsi qui saint Vincent datent du XVIIIe.

Saint Vincent FERRIER a prêché à La Roche-Bernard en février 1418 et réalisé de nombreux miracles.

Un Pardon a eu lieu le 14 août 2018 au soir avec la présence des reliques de saint Vincent venant de la cathédrale de Vannes.

Pour une visite des lieux contacter Marie-Hélène MORICE au 02.99.90.64.76 ou au 06.84.58.04.58.

14 août 

à 20 h 00

Veillée mariale de prières

à la chapelle de Trémer

à l'occasion de l'année de saint Vincent Ferrier.

Marzan, Chapelle Saint Vincent de Trémer - Latitude : 47.5288836 Longitude : -2.336435800000004

St Vincent-Ferrier de Trémer

​© 2014 Doyenné de la Roche-Bernard

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus