L'église Saint Pierre de Marzan

Sur le territoire de Marzan, on retrouve des vestiges du passé depuis l'époque préhistorique, de la période romaine (deux voies romaines traversent la Vilaine, l'une reste visible à Férel au bord de l'Isle) et de l'émigration bretonne en 509 avant Jésus-Christ.

Vers l'an 850, il existait à Marzan une lieu de culte sous forme d'oratoire. Le prêtre célébrait et les fidèles venaient y prier.

L'église de Marzan est dédiée à Saint Pierre et apparait pour la première fois dans le cartulaire de Redon de 895.

Autrefois, entourée de son cimetière, l'église est construite en plusieurs étapes. C'est un édifice composite en forme de croix latine à neuf unique. Le chœur, le transept et la neuf sont au même niveau.

Le cimetière trop petit est déménagé en 1873. Le chœur daterait du XII siècle. C'était plus exactement un chanceau avec l'autel principal et un assez grand espace autour. Il était entouré d'un Jubé, clôture entre les intervalles des piliers et des colonnes, ayant une porte face à l'autel. Le chanceau séparait le chœur de la nef. Lors des mariages, les mariés étaient placés dans l'ouverture de cette porte. La création du transept, axe transversal entre le chevet et la neuf, permet d'établir les deux chapelles latérales. Au Nord la chapelle de la vraie Croix, au Sud la chapelle du Rosaire, elles datent de 1478.

L'église voit sa nef totalement refaite en 1745, ce qui lui donnera l'appellation de "Grande église". Au milieu de la nef, se trouve le baptistère, il faut monter trois marches pour accéder à  la chapelle baptismale par une ouverture en plein cintre. Au dessus de cette chapelle est placée une statue en bois de Saint-Jean Baptiste. La cuve en pierre, à couvercle de bois, va en se rétrécissant vers le sol. En face de la nef, une porte donne sur une petit espace couvert. La nef est sobre, son décor se limite aujourd'hui aux stations du chemin de croix.

Le clocher de forme peu classique s'élève à la croisée du transept et de la nef. il est couvert en ardoises, se différenciant des clochers en pierre des églises situées au sud de la Vilaine. Pour le supporter, on devra élargir les colonnes du transept, ce qui explique l'importance des piliers. Une cloche fut fondue à Rochefort le 12 mai 1587, par Mathurin Picquart. Elle est nommée Pierre et pèse 600 livres.

En 1904, la foudre frappe le clocher et engendre beaucoup de dégâts. La cloche s'écroule sur les dalles du sol du chœur sans être brisée mais entraîne de grands travaux de réparations. C'est en 1921 que la cloche restaurée arrive enfin retrouvant sa place. En 2001, le coq de la pointe du clocher est restauré. En 1963, on découvre un caveau sous le chœur abritant un sarcophage de pierre contenant un squelette et un reliquaire en plomb. On n'a pas pu identifier le squelette qui s'est malheureusement délité à l'air libre.

En 1998, les statues de saint Pierre et saint Paul en bois polychromées, anciennement placées dans la nef, sont décapées et misent au fond du chœur.

La voûte en bois de la neuf et du chœur est peinte en bleu ainsi que les sablières et les bustes de personnages.

Aujourd'hui, on peut admirer l'autel en marbre avec en son milieu un médaillon ovale sculpté d'un agneau mystique, le tabernacle, le tableau de la descente de la Croix (appelé Déploration du Christ), le tableau du Rosaire, les bas reliefs des chapiteaux, les statues, la bannière, la vitrine abritant des calices, des patènes et la Croix reliquaire dites croix du Vendredi saint.

 

Les vitraux de l'église sont réalisés en 2012 par les Ateliers Henri Helmbol à Corps-Nuds (Ille-et-Vilaine) remplaçant les anciens qui étaient en très mauvais état. A l'extérieur, plusieurs écussons semblent rappeler que l'église est une fondation des Seigneurs de Marzan.

Source : l'écho de la Vilaine Bimestriel -Septembre-Octobre 2019 - n° 47

Bibliographie :

Archives paroissiales de Marzan

Eglises et chapelles du pays de Muzillac Joseph DENIGO 2ème partie

Histoire des églises et chapelles d'Arc Sud Bretagne de P. CARLIER J. HAZO

​© 2014 Doyenné de la Roche-Bernard

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus